Blog

La résilance africaine face au COVID 19

Pendant ces longs mois d’incertitude et de distance dues à la pandémie de la  COVID19 qui a bouleversé le monde et l’Afrique en particulier, nos Data Scientists ont analysé en détail les mutations qui s’opèrent en douceur dans l’économie Ouest-Africaine.

En analysant les types de transactions qui ont connu les plus grandes variations sur les plateformes de LAfricaMobile pendant cette période de COVID19, nos Data Scientists nous confirment cette tendance qui continue de croitre : Le digital, l’outil indispensable choisie par les entreprises et les populations africaines face au COVID19.

En effet, à LAfricaMobile, nous avons noté une croissance considérable concernant l’utilisation des outils digitaux dans deux secteurs en particulier : le mobile banking et les services de livraison/logistique.

Le Mobile Banking correspond aux services financiers accessibles depuis un téléphone mobile ou un autre appareil portable connecté aux réseaux téléphoniques.

En se connectant sur nos API, nos partenaires et  acteurs du  Mobile Banking en Afrique de l’Ouest comme wavezuulukalpayinctaptapsendyup.africagroupecofinawizallmoney etc … ont connu une forte progression de leurs transactions sur nos plateformes : +374% en cinq mois. Une progression tout à fait logique due aux changements d’habitudes du client (télétravail, paiement systématique sur les plateformes de paiement mobile etc…)

Nos APIs utilisés pour quels types de services bancaires ?

Nos partenaires en grande majorité, utilisent nos APIs pour la consultation de soldes, les transferts et virements, l’information sur l’historique des transactions etc.

Livraison et Logistique des services indispensables pendant cette crise.

Nous avons observé un phénomène identique dans le domaine de la livraison/logistique avec les acteurs qui nous font confiance comme ouicarrytelimanpapscarrapideprestige, shopmeaway pour ne citer qu’eux.

Les notifications envoyées à leurs utilisateurs ont connu forte progression pendant la même période : +189% en cinq mois.

La constance de la croissance dans laquelle s’inscrivent ces activités depuis plusieurs mois, nous pousse à croire que ce n’est pas qu’un effet de mode.

Il s’agit là,  d’une mutation réelle de l’économie africaine pour s’adapter aux effets de la pandémie de la COVID19.

Ces mutations qui s’opèrent en douceur, contribueront certainement à accélérer la digitalisation de l’économie africaine pour un développement inclusif et durable.

Par Malick DIOUF

CEO LAfricaMobile

LAISSEZ-NOUS UN COMMENTAIRE!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *