fbpx

LAfricaMobile devient le premier agrégateur services mobiles au Sénégal et en Afrique francophone

Auteur/autrice : Assa Marie Monteil

Qu’est ce que l’API ?

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir la définition d’une API, ses avantages, ses types et ses exemples d’utilisation.

Qu’est-ce qu’une API ?                                                                                                                                                                                                                  Une API (Application Programming Interface) est une solution informatique qui permet à des applications de communiquer entre elles et de s’échanger mutuellement des services ou des données. Par exemple, une API peut vous permettre d’accéder aux informations météorologiques d’un site web depuis votre application mobile. Une API est constituée d’un ensemble d’outils, de définitions et de protocoles qui facilitent l’intégration et la connectivité des logiciels et des données. Elle sert d’intermédiaire entre les plateformes informatiques et permet à deux applications sans rapport de « dialoguer » entre elles. Quels sont les avantages des API ? Les API présentent de nombreux avantages pour les développeurs, les utilisateurs et les fournisseurs de services. Elles permettent notamment de : • gagner du temps et de l’argent en évitant de recréer et de redévelopper entièrement une application pour y ajouter des fonctionnalités ou des données existantes. • simplifier la conception et la maintenance des logiciels en utilisant des méthodes standardisées pour accéder aux ressources externes. • favoriser l’innovation et la créativité en permettant aux développeurs d’exploiter les services et les données d’autres applications. • élargir la portée et la visibilité des services en les rendant accessibles à un plus grand nombre d’utilisateurs et de partenaires.

Quels sont les types d’API ?                                                                                                                                                                                                                Il existe différents types d’API selon le niveau d’accès, le protocole ou l’architecture qu’elles utilisent. On peut distinguer : • les API privées, qui sont réservées à un usage interne au sein d’une organisation ou d’un système. • les API partenaires, qui sont partagées avec des partenaires spécifiques afin d’assurer des flux de revenus supplémentaires ou de renforcer la collaboration. • les API publiques, qui sont ouvertes à tous les utilisateurs et qui favorisent l’innovation ouverte. • les API SOAP (Simple Object Access Protocol), qui sont basées sur un protocole standardisé qui définit la structure des requêtes et des messages entre les applications. • les API REST (Representational State Transfer), qui sont basées sur un style d’architecture qui utilise les principes du protocole HTTP pour faciliter la communication entre les applications.

Quels sont les exemples d’utilisation des API ?                                                                                                                                                                              Les API sont partout et sont utilisées au quotidien pour enrichir ou simplifier nos expériences numériques. Voici quelques exemples d’utilisation des API : • lorsque vous utilisez une application de navigation comme Google Maps, vous utilisez une API qui se connecte à la base de données géographiques de Google pour afficher la carte et le trajet sur votre écran. • Lorsque vous partagez un article sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, vous utilisez une API qui se connecte aux plateformes sociales pour publier votre contenu et le diffuser à vos contacts.