Mobile

Le secteur de l’argent mobile est en forte croissance, avec un montant record de 1 000 milliards de dollars en 2021. C’est ce que révèle la GSMA dans son 10e rapport annuel sur l’état du secteur de l’argent mobile

(« SOTIR ») rendu public le 30 mars 2022.

Les portemonnaies électroniques, en hausse, offrent sans doute la meilleure illustration que l’argent mobile gagne du terrain au Sénégal. La tendance est similaire dans la sous-région ouest-africaine : 237 millions de comptes ont été enregistrés en 2021 et la valeur des volumes a égalé 239,3 milliards de dollar. Ces statistiques émanent des conclusions du 10e rapport annuel sur l’état du secteur de l’argent mobile GSMA 2022.

 

Globalement, le secteur de l’argent mobile est en forte croissance, avec un montant record de 1 000 milliards de dollars de transactions en 2021.

Dans les interactions financières post-Covid, l’argent mobile est appelé à jouer un rôle de plus en plus important. Le plus important est sans doute que le mobile money sera appelé à accélérer une inclusion formelle des individus et des entités exclues du système financier. Le rapport souligne également comment cet argent mobile et l’inclusion financière qu’elle entraine profiteront aux femmes en particulier.

 

L’un des principaux moteurs de cette croissance a été le paiement au profit de commerçants, qui ont presque doublé d’une année sur l’autre. L’argent mobile permet également aux femmes de mieux contrôler leurs finances et d’acheter des biens dont elles ont un besoin urgent. L’industrie a bénéficié d’une augmentation substantielle du nombre de comptes enregistrés, en hausse de 18 % depuis 2020 pour atteindre 1,35 milliard dans le monde. Le volume des transactions de personne à personne a été porté à plus de 1,5 million de dollars par heure.

En outre, ledit rapport souligne qu’en 2022 le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire devrait atteindre 274 millions. L’argent mobile devrait jouer un rôle de plus en plus important tant dans les dons que dans la réception de l’aide.

En tant que l’une des plateformes leader de communication multicanale proposant des solutions digitales, LAfricamobile porte tout naturellement un intérêt à cette question du flux d’échanges de monnaie électronique.

La digitalisation est une priorité pour beaucoup de pays, de services et d’opérateurs. LAM aura son rôle à jouer dans le développement des systèmes d’information et de gestion, et des infrastructures numériques.